Luneargent, ses marchands et ses portes secrètes

Le Nord, la Frontière Sauvage, voilà le cadre de la campagne dans les Royaumes Oubliées.
Notre groupe pensait sauver le Nord de la menace du Clergé de Baine.
Jouets du Destin, Beshaba ria surement de les voir découvrir que leur ennemi était le seul rempart à la menace bien plus grande d'une invasion Zhentarim dans la région
Répondre
Avatar du membre
planescaper
Membre
Messages : 48
Enregistré le : 24 mai 2011, 15:21
Localisation : Viry-Chatillon

Luneargent, ses marchands et ses portes secrètes

Message par planescaper » 31 janvier 2017, 21:50

Nos compagnons étaient installés dans l'auberge de l'Aval de la Course (du Fleuve Raurin).
Tous enfin réunis.
Marvin, le Rouge, relata alors les étranges et parfois dangereuses rencontres qu'il fit dans cette ville.
Ainsi, et tour à tour, il avait affronté des barbares ivres de se battre, des brigands assoiffés d'argent, quelques orques sournois passés, on ne sait comment.
La ville avait beau être dirigée par l'une des plus puissantes magicienne des Royaumes, elle ne pouvait être partout à la fois !
Là aussi le mal œuvrait dans l'ombre, faisant entrer avec fracas certains monstres aux portes de la ville, et d'autres se montrant plus discrets. Peut-être, là aussi la corruption expliquait qu'on ferma les yeux sur de telles incursions ?
Il savait à présent que le festival de Mielikki se tiendrait demain, qu'Amanitas le Sage avait été enlevé à la Voûte des Sages, qu'il existait une porte secrète verrouillée magiquement, quelque part dans cette ville, et qu'ils ne la trouveraient qu'en résolvant une énigmatique séquence de lettres rédigées à la hâte par Amanitas lui-même.

Il y avait tant à faire. Et tout le monde demandait déjà où faire ses emplettes !
Il était tard, mais heureusement les échoppes restaient ouvertes.
Marvin expliqua à tous ce qu'était la Voûte des Sages, l'école de Thaumaturgie et échoppe d'objets magiques (bien qu'aucun d'entre eux n'eût assez d'argent à présent pour y acheter des objets merveilleux), ou encore le collège de la Dame.

Militiades demanda avec empressement où se trouve l'armurier.
Il rêvait d'un harnois, qu'il n'avait pu trouver nulle part ailleurs.
Surement, dans une ville aussi imposante que Luneargent (une cité), il trouverait

Deirdre pensa a vendre la précieuse peau du serpent géant que le groupe avait affronté à quelques jours de là. Elle était encombrante, et peut être un peu lourde, aussi elle rapporterait de l'argent

Elle emboita le pas à Miltiades et Marvin, bientôt suivi du reste du groupe.

La parfaite harmonie des rue pavées avec les grands arbres centenaires hébergeant parfois des habitations, les laisserait certainement toujours sans voix.
On parlait de Luneargent, en la comparant avec Myth Drannor. Toutes deux des villes elfiques de grandes ampleurs.
Toutes deux les berceaux de magies stupéfiantes et de mages puissants...mais là s'arrêtait la comparaison, car alors les gens étaient parcouru d'un frisson en songeant à la fin de l'antique cité du Cormanthor

... (à suivre)

Répondre